Un procédé pour guérir la boulimie qui empêche l’intrusion des émotions

Le procédé que je mets à votre disposition va opérer immédiatement au niveau du système limbique afin de mettre un terme définitif aux émotions intruses qu’il renferme. Ce procédé va restaurer la circulation des informations entre la région de votre mémoire émotionnelle – le système limbique – et la région plus évoluée capable de raisonner et d’examiner ce qu’il vous arrive pour gérer vos réactions – le cortex préfrontal.

Essayez de penser à vos envies de nourriture, vous vous rendez bien compte qu’elles ont l’air de naître de façon incontrôlable. Même si vous faites des efforts pour maîtriser votre boulimie, il vous est impossible de contrôler vos pulsions, et c’est tout à fait logique ! Car ce phénomène prend naissance au plus profond de votre cerveau, dans la région des émotions – le système limbique – et que votre cerveau raisonnable, censé tempérer vos émotions – le cortex préfrontal – ne peut plus jouer son rôle. Le système limbique bloque l’impression de satiété envoyée par votre corps qui, par conséquent, a toujours faim. Vous êtes déconnecté(e) de la réalité.

Le procédé que je mets à votre disposition va reconnecter le système limbique et le cortex préfrontal. Les images scanners en témoignent. Le procédé dont je vous parle rétablit  étape par étape la communication entre les deux régions, vous permettant ainsi de reprendre la maîtrise de ce que vous ressentez. Ces sentiments sont maîtrisés et ne peuvent plus passer au premier plan.

Qu’est ce qui distingue une personne boulimique d’une personne qui ne l’est plus ? C’est vraiment simple.

Chacun a déjà connu une période pendant laquelle il avait des envies de nourriture alors qu’il s’ennuyait ou qu’il était stressé. C’est commun. Pourtant toutes les recettes qui veulent vous enseigner comment faire pour faire disparaître ce type d’idées sont dans l’erreur.

Il est commun de ressentir de temps à autre des pulsions alimentaires afin de tuer l’ennui ou gérer son stress.

Ce qui distingue l’individu normal de l’individu boulimique c’est que le premier ne colle pas une étiquette émotionnelle sur son envie de manger. Du coup, cette envie de nourriture va partir comme elle est venue, rapidement. L’idée négative et anxieuse aura duré moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

En revanche, l’individu boulimique va coller une émotion sur cette idée négative.

C’est bien l’émotion, et pas l’idée négative, qui trouble la personne et la perturbe au point de la rendre boulimique. Pour en finir, il faut réussir à étouffer dans l’œuf cette émotion qui n’aurait jamais due voir le jour !

Et voilà pourquoi les recettes qui se basent sur la logique ne donnent aucun résultat. Elles ciblent l’idée négative au lieu de se focaliser sur l’émotion intruse.

Le seul moyen de changer les choses est d’enrayer l’émotion intruse qui provoque le processus de boulimie dans le cerveau. Et ce ne sont pas les explications ou l’argumentation de ces recettes qui vont le permettre.

Ne vous inquiétez plus car il existe vraiment un moyen de mettre un terme à votre boulimie.  Le procédé que j’ai mis au point va intervenir sur votre cerveau et soigner cette sensibilité exacerbée, immédiatement et sans blabla. C’est tout simplement cela que je mets à votre disposition.

oui je veux guérir de la boulimie