La mauvaise interprétation du cerveau en matière de boulimie

C’est votre cerveau qui fait fausse route !

Cela fait maintenant plusieurs années que la science médicale peut suivre l’activité cérébrale de quelqu’un en simultané. Pour cela, il faut mesurer la circulation sanguine et celle des informations électriques au moyen d’un casque d’électrodes placé sur la tête de la personne examinée. Ce procédé s’appelle : imagerie cérébrale.

Quand on soumet une personne anxieuse à des faits très stressants, l’imagerie cérébrale met en évidence une activité très importante au niveau du système limbique qui s’accompagne d’une diminution conséquente du flux d’information vers le cortex préfrontal. Si on soumet une personne normale à cette même source de stress, le flux d’information reste équilibré entre ces deux régions.

Voici une explication simplifiée du paragraphe précédent

Plus simplement, la personne atteinte de boulimie n’arrive pas à se défaire des sentiments enfouis dans sa mémoire – système limbique – car face à ce qui se passe, elle  ne parvient pas à utiliser son raisonnement – cortex préfrontal. La personne ordinaire, au contraire, n’a aucun problème et emploie son cortex préfrontal pour examiner la nature des faits en fonction de son expérience et de ses souvenirs. Ceci lui permet de relativiser et de ne pas dramatiser la situation. Ainsi, elle passe rapidement à autre chose sans s’enfermer dans des idées négatives ou une envie incontrôlable de se jeter sur la nourriture.

Le procédé que je mets à votre disposition va vous permettre de rétablir la bonne circulation des informations entre la région de votre cerveau qui contient vos souvenirs – le système limbique – et celle qui raisonne et examine les faits pour les confronter à vos expériences passées – le cortex préfrontal. Et votre cortex préfrontal pourra à nouveau jouer son rôle de maître de cérémonie. Vous ne ressasserez plus vos idées négatives associées à la boulimie et elles vont prendre fin. C’est tout votre corps qui va retrouver son bon fonctionnement, y compris concernant les sensations de faim ou de satiété. Vous pourrez enfin vous défaire du cercle vicieux de la boulimie.

Définition du système limbique et du cortex préfrontal

Le système limbique est une région située en plein milieu du cerveau. Cette région très ancienne que l’ont retrouve chez nos vieux ancêtres, présente deux sous régions :

–        L’amygdale qui est la région des émotions et qu’il convient de ne pas confondre avec celles qui se trouvent derrière la langue, au fond de la bouche.

–        L’hippocampe, est la région dans laquelle sont stockés nos souvenirs, c’est la mémoire consciente.

Le cortex préfrontal est une des régions les plus perfectionnées du cerveau, elle se trouve à l’avant du crâne. Il renferme toutes nos aptitudes évoluées comme le langage et l’argumentation. Cette région s’est beaucoup développée au fil des millénaires et nous l’utilisons énormément. Les deux lobes du cortex préfrontal sont en pleine activité lorsque une personne organise son emploi du temps, dresse une liste ou participe activement à un débat d’idées. Ajouté à l’argumentation et la capacité d’organisation, le cortex préfrontal adapte les émotions qui jaillissent de l’amygdale. Il est aussi responsable de tous nos mouvements volontaires.

oui je veux guérir de la boulimie